Interview d'un bénévole relais de LIRE ET FAIRE LIRE par la volontaire en service civique à la LIGUE 17

Didier, bénévole relais du secteur de Royan a accepté de répondre aux questions de Maewenn, volontaire en service civique sur la mission LIRE ET FAIRE LIRE à la LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT CHARENTE-MARITIME, à l'issue de la réunion de rentrée.

Voici leurs échanges :

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Didier j’ai 61 ans et je suis retraité, anciennement salarié d’EDF. Je suis bénévole depuis 5 ans car je pense que la lecture et les livres sont très importants et bénévole relais depuis 3 ans.

Pourquoi avez-vous décidé de devenir bénévole relais ?

Je suis engagé dans plusieurs associations, il n’y avait pas forcément de demandes pour prendre la suite de l’ancienne bénévole relais Elisabeth Lequeux et trouvant cette responsabilité nécessaire j’ai décidé de la prendre permettant ainsi de faire perdurer le bon fonctionnement de l'association.

A quelle tranche d’âge préférez-vous lire aux enfants ?

Je suis à l’aise avec les petits notamment les maternelles (6-7 ans). Je ne suis pas du tout intéressé par les pré-ados comme les collégiens mais j’ai eu de bonnes expériences avec les CM. Une bonne réussite  je trouve que j'ai eu avec eux : une fois j’ai lu l’histoire de Rosa Parks et la semaine d’après la maîtresse m’a dit qu’ils avaient demandés à étudier Rosa Parks car ça les avait intéressés . Je ne suis pas fier de ça mais ça valorise un peu notre travail de bénévole et c’est important si à la fin de la séance les gamins sont contents.

Qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre l’association au début ?

Alors motivé, c’est une association dont j’avais entendu parler. Moi je suis très actif au sein de mon comité d’entreprise parce que c’est un gros comité d’entreprise où la culture est très présente et un jour j’ai vu qu’on faisait un partenariat avec Lire et faire lire donc j’ai voulu savoir ce que c’était. Donc j’ai contacté Nicolas qui m’a expliqué le fonctionnement, puis j’ai participé à une première réunion, j’ai tout de suite adhéré et je me suis investi complétement.

Quels livres préférez-vous lire aux enfants ?

 1)      Quel type de livre ?

J’aime bien les albums qui racontent des histoires mais également pour les petits, je sais qu’ils adhérent bien sur les histoires de loups qui font peur, les choses comme ça où il y a quelquefois du tactile, des choses à toucher, des petits bruits alors c’est une gestion totalement différente parce que moi je ne suis pas enseignant mais ils se lèvent, ils viennent toucher, donc il faut gérer tout ça mais c’est toujours intéressant ! J’aime bien aussi les livres avec du graphisme et de belles couleurs.

2)      Un livre en particulier ?

Il y a Bou et les 3 zours c’est un petit livre reprenant le conte de Boucle d’or mais qui est revu avec des mots en anglais, des mots en espagnol, des interjections comme « dacodac » des trucs comme ça qui intéressent les enfants. Même la dernière fois j’ai lu à des cours élémentaires, ils savaient que c’était l’histoire de Boucle d’or mais ils étaient interloqués par rapport au français et aux mots employés. Et ils me disaient « mais c’est pas comme ça que ça se dit » donc on a repris l’histoire « Qu’est ce que ça veut dire ? Qu’est-ce que t’aurais dit ? » donc on arrive à faire une interaction. On en revient à ce qu’on disait tout à l’heure, on parle, parfois je leur demande ce qu’ils ont fait pendant les vacances des trucs comme ça… Il y a vraiment un lien je pense que c’est important de créer quelque chose auquel ils puissent participer.

Comme dernière question je vous demanderai : étant bénévole relais comment ressentez vous le lien que vous partagez avec les bénévoles du secteur de Royan ?

Je trouve que ce n’est pas une association avec un lien fort entre bénévoles. Je vois très peu les bénévoles rien qu’aux réunions il n’y en a que certains qui viennent parce que c’est une possibilité. Je nous vois plus comme un groupe qu’une association classique . J’ai toujours fait ce travail en équipe, notamment dans l’associatif donc ça me plaît. Des fois il n’y a pas vraiment ce lien mais avec certains c’est frustrant de ne pas en avoir plus parce que tu sens que des gens sont très intéressants pour discuter d’autres choses mais voilà je m’y sens bien. J’ai aussi pris un rythme, je fais les présentations aux réunions et j’essaie de les faire évoluer afin que les bénévoles comprennent qu’il y a du travail derrière que ce ne sont pas que des lectures. Qu’il faut que ce soit assisté et qu’il y ait un minimum de règles : tels qu'avenants et conventions avec les structures d’accueil mais aussi savoir comment gérer un groupe d’enfants.

Merci !


Concours vidéo "Buzzons contre le sexisme" !

La 12ème saison du concours de vidéo jeunesse « Buzzons contre le sexisme« , organisé par Matilda.education , est lancée !

Ce concours a pour objectif de sensibiliser les jeunes en les invitant à réfléchir sur les problématiques liées à l’égalité filles-garçons et aux violences qui peuvent en découler. Il peut être un cadre d’action pour les projets de promotion de l’égalité et de lutte contre le sexisme conduits par les équipes d'encadrants et ce, dans tous les espaces où sont accueillis des jeunes de 6 à 26 ans (accueils de loisirs, écoles, collèges, lycées, centres sociaux, E2C, etc.).

En résumé : 

  • Ouvert aux jeunes jusqu' à 26 ans (moyenne d'âge de l'équipe)
  • Durée maximum des vidéos : 6'59  (générique compris)
  • Calendrier du concours :
    Préinscription dés maintenant ICI et avant le 31 décembre 2022
    Envoi des vidéos entre le 1 mars et  le 15 mars 2023

Nous vous accompagnerons tout au long de votre projet et allégerons votre travail au maximum, en répondant à toutes vos questions, du mieux que nous le pourrons.

Thématiques :

Cette année pas de thématiques précises en dehors de "Buzzons contre le sexisme", mais nous avons quelques suggestions de thématiques peu abordées les années précédentes (nous vous donnerons des pistes de réflexions et des ressources en septembre) :

- Les normes corporelles qui sont souvent sources de grandes souffrances
- Les médias : place des femmes dans les médias, mais aussi dans le  traitement de l’information.
- Les réseaux sociaux : "lieux" de renforcement des normes sexistes, violences,  mais aussi " lieux" de lutte contre le sexisme.
- Inégalités femmes/hommes dans l’occupation de l’espace : géographique (rue, espace de loisir, café, cour de récréation...) mais aussi espace sonore (bruits, prise de parole...)
- L’éducation physique et sportive:  sexisme, mais aussi source d'émancipation.

Pour les projets de vidéos plein de formes sont possibles :

  • Mode documentaire (reportage, interview, micro-trottoir)
  • Mode portrait de femmes inconnues (proche, amie, famille…)
  • Mode fictionnel (inventer une histoire, écrire et mettre en scène une poésie, une chanson, un slam, filmer un théâtre forum…)
  • Mode expérimental (créer et filmer une performance artistique, faire du dessin, de la peinture etc…)
  • Possibilité de combiner différents modes de création

Ce concours est ouvert à tous les jeunes de moins de 27 ans, quelle que soit leur situation géographique.

Les partenaires de ce projet au niveau national sont le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère de la Culture et de de la Communication, le Ministère chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, le Ministère de l’Agriculture.

Pour tout renseignement : LIGUE 17 - Juliette DAURELLE : education@laligue17.org


Nos missions en service civique en 2022-2023

C'est la rentrée, c'est le moment de s'épanouir en s'engageant !

  • « S’engager dans la lutte contre les discriminations et pour la promotion de l’égalité » début de mission : 1er décembre 2022 :

https://www.service-civique.gouv.fr/trouver-ma-mission/sengager-dans-la-lutte-contre-les-discriminations-et-pour-la-promotion-de-legalite-16-61aa8b2936eab400375db6bc?preview=true&backMission=true&useapirest=false

  • « Favoriser l’expression d’une citoyenneté active par le numérique » : début de mission : 1er décembre 2022 :

https://www.service-civique.gouv.fr/trouver-ma-mission/favoriser-lexpression-dune-citoyennete-active-par-le-numerique-138-61aa8b2a36eab400375dc3dd?preview=true&backMission=true&useapirest=false

  • « Favoriser l’accès des enfants au numérique et à la robotique en participant à la Robocup junior 2023 : début de mission : 1er décembre 2022 :

https://www.service-civique.gouv.fr/trouver-ma-mission/favoriser-lacces-des-enfants-au-numerique-et-a-la-robotique-en-participant-a-la-robocup-junior-2023-61aa8b2a36eab400375dc90e?preview=true&backMission=true&useapirest=false

 

 


Qu'est-ce que la Charte pour la diversité ?

Conçue au sein de la Ligue de l’enseignement, signée par des centaines de personnes et d’institutions, la Charte pour la Diversité porte dans une forme simple un message profond. Entretien avec Dadou Kehl, son concepteur.

Retrouvez ici l'article de l'interview sur le site de médiapart

 


Retour en images sur la journée du 10 mai 2022, commémoration des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

La LIGUE de l'enseignement Charente-Maritime, le Club pour l'UNESCO de La Rochelle, les associations partenaires, les lycées de La Rochelle ont organisé une journée de commémoration des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions le 10 mai 2022. La journée a été ponctuée d'animations mêlant déambulation, parade de bateaux, musique, textes, scénettes.

Nous avons choisi la voie culturelle et artistique pour permettre à toutes et tous de se rencontrer sur un sujet lourd à entendre. "L'art permet de filtrer la pesanteur du propos".

Une belle journée de la fraternité.
Merci à toutes et tous !

Retrouvez ici la vidéo


[Article participatif] Parentalité et numérique : comment accompagner ?

Retrouvez l'interview de Marine, conseillère numérique à la LIGUE de l'enseignement Charente-Maritime sur le site "les bons clics".
Le sujet : [Article participatif] Parentalité et numérique : comment accompagner ? 💻
Bonne lecture !

Plaidoyer : les associations réaffirment leur position sur le service civique

La Ligue de l’enseignement est signataire du plaidoyer autour du service civique, porté par plus de 20 associations auprès des candidats aux élections présidentielles.

Nos associations (membres de la plateforme inter-associative du service civique), à l’origine du Service Civique, actives et engagées dans l’accueil de plus de 77 000 jeunes en Service Civique chaque année, tiennent à réaffirmer leur position commune sur l’importance du dispositif à l’occasion des élections présidentielle2022 et législatives.

Nos associations témoins privilégiées des impacts bénéfiques du service civique sur les jeunes et la société entière, demandent aux candidats d’en faire une étape naturelle du parcours de tous les jeunes.

Elles demandent de:

  • Réaffirmer la volonté de développer massivement le service civique et le faire connaître de tous les jeunes
  • Mettre les moyens financiers nécessaires pour 500 000 missions par an
  • Garantir la qualité du service civique et son accessibilité à tous avec des moyens d’accompagnement nécessaires
  • Conforter le rôle des associations dans le pilotage et le portage du service civique

Retrouvez ici l'ensemble du plaidoyer

 

 


UKRAINE : ENSEMBLE MOBILISONS-NOUS !

La Ligue de l’enseignement est membre de Solidarité laïque, association qui lutte contre les exclusions et améliore l’accès de toutes et tous à une éducation de qualité.

A ce titre, la LIGUE invite tous les citoyens et toutes les citoyennes à manifester la solidarité avec le peuple ukrainien en faisant un don auprès de cette association.

Voici le lien de Solidarité laïque et le lien pour faire un don :

https://www.solidarite-laique.org

https://dons.solidarites.org/b/mon-don?fbclid=IwAR3Err20H6neoLjENXz0QnylpADbsq98KngQrNVW1WWaK_3El0nnyJ9-nKQ

 


Elections 2022 : choisir l'intérêt général

Le 7 février 2022, Le Mouvement associatif a présenté son plaidoyer pour l’élection présidentielle. Il y appelle les candidates et candidats à « choisir l’intérêt général » en 13 engagements pour les associations et leur donne rendez-vous le 7 mars pour un face à face avec 300 acteurs associatifs.

Plus d'informations ici